Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Merci

Posted on

On l’a dit ce matin, tout comme plusieurs autres sources: c’est la journée des enseignants.

Bien que dernièrement, j’ai lu plusieurs commentaires désobligeants concernant la fatigue précoce des enseignants, il est important de focusser sur le positif. De remercier ceux et celles qui chaque jour travaillent avec vos enfants, qu’ils soient jeunes ou plus vieux. Ces enseignants se donnent corps et âme pour offrir le meilleur enseignement possible à vos jeunes, mais cela ne s’arrête pas aux notions scolaires. On leur enseigne également des valeurs, telles que le partage, la coopération et la rigueur. On encourage le leadership et valorise la détermination et la persévérance.

Sans le savoir, les enseignants d’aujourd’hui forgent les adultes de demain. J’avais donc envie de remercier ceux et celles qui ont eu un impact dans ma vie, qui ont, en quelque sorte, fait en sorte que je devienne celle que je suis. Je n’ai pas pu tous les nommer…

Commençons donc en réglant un cas:

  1. Françoise, enseignante de maternelle (école Adélard-Boucher) Tu étais méchante et nous manquais royalement de respect. Tu nous a fait pleuré et aa jugé nos dessins. « Un soleil, c’est jaune, pas bleu », m’as-tu déjà dit. Forcés à nous moucher dans du papier brun tous les matins car tu n’endurais pas qu’on renifle, nombreux sont ceux qui ont saigné du nez. 30 ans plus tard, je m’en souviens encore. Tout comme mes camarades, j’en suis certaine. Tu ne m’as pas appris ce qu’était un bon prof, tout au contraire. Tu m’as montré ce que je ne voulais pas être, pas devenir. Depuis ce jour, je m’efforce toujours d’être le contraire de toi. J’aime mon emploi, ça doit aider…
  2. Danielle P., enseignante en 1e année (école Adélard-Boucher) Merci d’avoir été si aimante, si rassurante. Contrairement à l’année d’avant, cette fois, nous étions accueillis avec un sourire et une joie de vivre. Tu étais douce et tu nous as redonné espoir: l’école peut être un endroit agréable. Merci.
  3. Michael. enseignant d’anglais au secondaire (École de la Rive) Unlike all my previous English teacher, you actually understood the fact that my mom was anglophone and thus, that I was too. That no, I wasn’t copying or cheating during exams. That yes, I was able to communicate even if I was shy. You were the first English teacher to make English fun to learn. You even let me complete side projects (Grease) to actually continue having fun. I wanted to become like you. So, thanks!
  4. Christian A. Nicole D. Enseignant en mathématique. (École de l’Amitié) Je vous ai réunis ici car tous les deux avez réussi quelque chose d’assez incroyable: me faire aimer les maths. Bon, aimer, c’est vite dit MAIS je ne détestais pas vos cours. J’aime les mathématiques, mais je suis nulle en par-coeur, alors les formules ne sont pas mes amies. Par contre, même si je ne me sers pratiquement pas des vecteurs, des limites et de Pytagore, j’ai été bien heureuse de vous avoir dans mon parcours scolaire. #RIP Nicole.
  5. Steve G-L. Enseignant en science. (École de l’Amitié). Mon dieu que j’ai apprécié ce prof. Un prof proche de ses élèves, qui n’a pas peur de rire ou de s’amuser en classe. Une bonne personne, point. Qui m’a fait aimé la science physique, même si les formules n’étaient pas plus mes amies. J’ai adoré tes cours, tes projets (je me souviens encore d’ailleurs de la construction d’une voiture fonctionnant avec un principe physique. Longue histoire, mais celle que j’ai construite avec mon amie Judith était la meilleure de toute la classe, au grand désespoir des scientifiques en herbe de la classe… Je vous raconterai une autre fois!). Même quand tu venais me niaiser au Wal-Mart (je n’ai pas oublié l’histoire des bottes pour pêcher le crabe… mais des bottes avec un zipper… Pauvre Julie qui se sentait si mal de me demander cela en ton nom!)
  6. Stewart J. Enseignant d’anglais. (Cégep régional de l’Assomption). You’re also part of the reason why I became an English teacher. You showed me that there was much more to this language than irregular verbs and idioms. We discovered literature and you made us aware of the various dead words found in the English language. Since then, I very seldom use words such as « like », because I know there are so many other -better- options. Dunno if you’re still teaching, but if you do the way you used to, you probably motivated more students to pursue the same path as you and I.
  7. Jill Brook enseignante au baccalauréat en enseignement de l’anglais langue seconde (UQAM) What can I possibly say. I was just a small town girl finding herself in Montreal for the very first time. I didn’t know anyone just yet and I was one of the youngest in our cohort. You were the one to reassure me at first. Thanks to your first « Getting to know your fellow comrades » activity, I met a woman, a bit older than me (about 25 years older… so she was twice my age back then!) who actually became one of my very good and trusted friends. Jill, you’re the definition of the perfect teacher and I am sure I’m not the only one to claim this. Thank you for being who you were, who you are. A blessing in the sky.
  8. Lori M. enseignante au baccalauréat en enseignement de l’anglais langue seconde. (UQAM). Honestly, I feared you. Greatly. I saw you arrive with your bike every morning and just by the looks of your calves, I could only but imagine what a kick up the butt would feel like. I’m pretty sure you also could have bench-pressed me easily. I think many of us could have described you as wry, wise and always insightful. Oh. And always grammatically perfect. And this is one of the reasons why you find yourself on this list. You made me love grammar. I loved (and still do) understanding WHY we say this or that, WHY we write this or that. Grammar is amazing when understood, which is what I try to teach my own students. I created many resources to help them, and some are used by many of my former or present colleagues, which makes me proud. But the person who inspired me was you.

Tant d’autres enseignants ont marqué mes nombreuses années en tant qu’élève et étudiante. Je n’ai pas pu gardé contact avec chacun d’entre eux, certains ont également quitté ce monde. Mais d’où vous êtes, je vous remercie, simplement et humblement.


Marie Quirion

Un peu plus sur l’auteure

Bonjour! Alors…Marie Quirion, c’est qui? Eh bien voilà: je suis une enseignante d’anglais depuis 2008, mais qui enseigne également en entrepreneuriat, en citoyenneté numérique et média, et en ECR. Je suis également Mère Nature, dans le secteur de Joliette, pour la compagnie Planette produits écologiques. À temps partiel, je peux également me qualifier d’infirmière, de psychologue, de cuisinière, de ménagère, de traductrice, de clown, de coiffeuse, de maquilleuse, de taxi driver, de coach… Je suis une femme occupée, ma foi! Mais le rôle qui me définit le plus, celui que je comble depuis début 2010, ne fait pas partie de la liste ci-dessus. Effectivement, j’ai “oublié” de mentionner que j’étais également la mère de trois bundles of joy: Félix (10 ans, 2010), Zoë (9 ans, 2011) et le p’tit dernier, mais non le moindre, Léo (8 ans, 2012), aussi appelé Nidas. Comme dans Léonidas, le roi Sparte. Vous savez, celui qui aimait se battre? Bien c’est lui. Mais on y reviendra, si vous le voulez bien! Heureusement, mon mari et moi formons une bonne équipe qui ne peut être abattue aussi facilement que les personnages dans 300… ! Alors voilà, je vous parlerai de sujets qui me tiennent à cœur, qui me passionnent, qui me choquent ou tout simplement qui me passent par la tête au moment où je suis assise pour écrire! Au plaisir de discuter avec vous!

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.