Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Ah ces enfants

Ben oui, ces enfants. Ceux qui sont la cause de mes cheveux gris (du moins, c’est ce que je leur dis…!).

Ces enfants qui ne savent pas jouer à Fortnite ensemble plus de 15 minutes sans que je n’entende « ARRRÊÊÊÊTTTEEEEUUUUUU ».

Ces enfants qui me demandent ce qu’on mange, et qui me répondent avec un « Oh. ok. »…

Ben ces enfants-là m’ont impressionée dernièrement. Je les sens tannés de la COVID aussi. Ils ne peuvent pas jouer avec leurs amis comme ils le voudraient. On ne fait pas vraiment d’activités extérieures car je suis trop fatiguée. Habituellement, ils se chicanent toute la fin de semaine, donc je recommence le lundi plus épuisée que le vendredi. J’avoue que la pédago forcée d’aujourd’hui, je l’avais dans le derrière. C’était MA journée de congé et là, je me retrouvais… plus seule. Juste cela, ça m’a fachée. J’ADORE mes enfants, n’en doutez point. Mais cette journée SEULE, je l’attendais depuis 20 jours.

Finalement, je l’ai presque passée entièrement seule. Car ils ont trouvé quelque chose à faire. Et ce qu’ils ont fait me rend fière. Vraiment.

  1. Nettoyage du terrain. Pas le nôtre, non non. Celui de la ville. Ils sont partis avec des gants, un sac et ont ramassé les cochonneries trouvées par terre. Ma fille a même fait une petite affiche pour mettre près du ruisseau en avant de chez moi. J’avoue que j’en suis fière. Oui, il y a des phôtes d’eautrograffe, mais on s’en fout. Le message est tellement beau, pour une enfant de 9 ans: Bravo ma cocotte.
  2. Ils ont déneigé les entrées de mes voisins. Il faut savoir que la moyenne d’âge dans ma rue est de 60 ans. Peu de jeunes. Mais les miens ont déneigé toutes les entrées (balcons / petits chemins). Ils ont passé l’après-midi à faire cela, et sont rentrés le torse bombé, avec chacun 5$ en poche. L’argent, c’est secondaire. Mais le geste est merveilleux. Personne ne leur a demandé d’agir ainsi. Et ça, j’en suis fière.

Oui ils chialent quand je leur demande de faire le lave-vaisselle ou de mettre leurs vêtements DANS le panier de lavage plutôt qu’à côté. Mais des fois, les gestes qu’ils posent SANS qu’on ne leur demande de le faire parlent davantage.


Marie Quirion

Un peu plus sur l’auteure

Bonjour! Alors…Marie Quirion, c’est qui? Eh bien voilà: je suis une enseignante d’anglais depuis 2008, mais qui enseigne également en entrepreneuriat, en citoyenneté numérique et média, et en ECR. Je suis également Mère Nature, dans le secteur de Joliette, pour la compagnie Planette produits écologiques. À temps partiel, je peux également me qualifier d’infirmière, de psychologue, de cuisinière, de ménagère, de traductrice, de clown, de coiffeuse, de maquilleuse, de taxi driver, de coach… Je suis une femme occupée, ma foi! Mais le rôle qui me définit le plus, celui que je comble depuis début 2010, ne fait pas partie de la liste ci-dessus. Effectivement, j’ai “oublié” de mentionner que j’étais également la mère de trois bundles of joy: Félix (10 ans, 2010), Zoë (8 ans, 2011) et le p’tit dernier, mais non le moindre, Léo (7 ans, 2012), aussi appelé Nidas. Comme dans Léonidas, le roi Sparte. Vous savez, celui qui aimait se battre? Bien c’est lui. Mais on y reviendra, si vous le voulez bien! Heureusement, mon mari et moi formons une bonne équipe qui ne peut être abattue aussi facilement que les personnages dans 300… ! Alors voilà, je vous parlerai de sujets qui me tiennent à cœur, qui me passionnent, qui me choquent ou tout simplement qui me passent par la tête au moment où je suis assise pour écrire! Au plaisir de discuter avec vous!

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.